Deux semaines dans les Hautes Alpes

30 janvier 2020

Dernier message avant Itteville

Et ce sera vite fait. La journée fut belle, mais pas le temps de vous la raconter. la boum tant attendue est terminée, les médailles ont été passées ce matin, les skis rendus dans la foulée, un petit moment de calme après le repas et c'était reparti pour du biathlon, du moins pour ceux qui souhaitaient encore bouger. Il fallait faire les valises, et le pire moment, l'arrivée des souvenirs, du miel, du fomage, en même temps que la remise des médailles. Tout cela a été remis aux enfants ce soir, avant la boum, seul le fromage leur sera donné demain matin car lever 6H45, et ça c'est pour les enfants. Le car doit partir d'ici vers 8H15. Ils ont toujours peur d'arriver dans des embouteillages à Marseille et après on poireaute dans le mistral à la gare St Charles... C'est Marseille.

Vous aurez le reste de notre aventure plus tard. A demain devant l'école, le train part de Marseille vers12H40, devrait arriver à Paris vers 15H50, après bien sûr, on ne sait jamais comment ça roule...

Bonne nuit à tous.

Posté par Amiral22 à 22:35 - Commentaires [6] - Permalien [#]


Avant dernier jour

Ce matin, c'était un matinée tranquille. Un apiculteur venait nous rendre visite à 9H30, nous avions largement le temps de nous préparer. Rien de violent, pas besoin de sortir dans le froid. On l'a retrouvé dans le grande salle, ce n'est plus Bernard, il a pris sa retraite, encore un qui a fuit la retraite à point. Bon, il était bien vieux, il fallait bien qu'il a prenne un jour.

Le nouveau a fait le boulot, il a été écouté avec attention par les enfants, et sa présentation était de bonne facture.

DSCF5001

DSCF5002

IIs ont été très sages, ils ont écouté, on aurait entendu une abeille voler.

DSCF5003

DSCF5004,

Beau temps sur Chaillol à 14H30, on monte à la station.

DSCF5006

Il y a du monde en bas.

DSCF5007

Sarah court après Kevin, le ski fauteuil attend au télésiège.

Le groupe fort s'impatiente, il n'y a toujours pas de moniteur.

DSCF5009

 

Une apparition discrète sur le tire-cul du Pinateau, vous connaissez ?

DSCF5011

 

DSCF5013

Tout le monde prend le télésiège sans crainte maintenat, c'est devenu une habitude.

DSCF5014

DSCF5015

 

Et si on est monté, c'est pour redescendre, c'est ça le ski.

DSCF5016

DSCF5017

DSCF5018

DSCF5019

DSCF5020

DSCF5021

DSCF5022

DSCF5023

DSCF5024

DSCF5025

DSCF5026

DSCF5027

DSCF5028

Bon, il est minuit, je me suis endormi sur le blog, il est temps d'aller dormir.

A demain.

 

Posté par Amiral22 à 00:06 - Commentaires [9] - Permalien [#]

28 janvier 2020

Une journée dans le blizzard

Comme vous avez pu le voir ce matin, il a neigé toute la nuit. Une bonne vingtaine de centimètres étaient tombés devant le centre, et nettement plus en altitude, sur les pistes de ski. La neige avait l'air excellente, parfois on regrette de ne pas avoir pris de planches, mais bon, c'est un peu tard maintenant.

Ce matin, le temps a été cauchemardesque, avec un peu de grésil et beaucoup de brouillard.

DSCF5001

 

Ce sera la seule photo, j'ai filé me mettre au chaud.

 

DSCF5002

 

Cet après midi commençait mieux.

 

DSCF5003

 

Mais ça n'a pas duré tout le temps.

DSCF5004

DSCF5006

DSCF5007

DSCF5008

DSCF5009

DSCF5010

DSCF5011

DSCF5012

DSCF5013

DSCF5014

DSCF5015

DSCF5016

DSCF5017

DSCF5018

DSCF5019

DSCF5020

DSCF5021

DSCF5022

DSCF5023

DSCF5024

DSCF5025

DSCF5026

DSCF5027

DSCF5028

 

J'ai mitraillé pendant un moment, vous reconnaitrez les vôtres. Bilan, deux doigts et une oreille gelée. Dommage, c'est celle qui entendait encore à peu près.

DSCF5029

 

Après cette épreuve dans le froid, il fallait bien se remettre. et ça tombe bien, sans savoir que la météo de ce mardi serait sans pitié, nous avions réservé la salle du resto qui borde le bas des pistes. En fait, c'était à cause des deux demi journées de ski.

DSCF5030

 

Et qui est-ce qui a payé ?

DSCF5031

 

Merci EJJ !

DSCF5032

 

Sirop au choix.

DSCF5033

DSCF5034

DSCF5035

DSCF5036

 

Chocolat chaud.

DSCF5037

DSCF5038

DSCF5039

DSCF5040

DSCF5041

DSCF5042

DSCF5043

DSCF5044

 

Charlotte et Arthur, deux de nos animateurs. Excellents.

DSCF5045

 

Et crêpe bien sûr ! T'inquiète Nina, c'est la tienne, je ne te la prendrai pas.

DSCF5046

 

Bon, on dirait qu'il y a un peu de fatigue on va redescendre pour les douches et un peu de repos.

Demain, c'est matinée peinarde, nous avons la visite de l'apiculteur, et c'est lui qui se déplace. On va pouvoir écouter ce qu'il raconte, certains vont certainement somnoler. Pas de mouvement violent avant 15H00, de quoi récupérer. Espérons que le temps s'améliore un peu, mais ça, c'est une autre histoire.

Bonne nuit à tous et à demain.

 

Posté par Amiral22 à 23:05 - Commentaires [16] - Permalien [#]

Surprise au réveil.

Voilà ce qu'on voit ce matin devant le centre.C'est joli, mais espérons que le soleil montre un peu le bout de son nez dans la journée car aujourd'hui, c'est journée complète de ski.

DSCF5001

DSCF5002

Il est tombé une vingtaine de centimètres de neige pendant la nuit, ils vont s'éclater là haut. 

Posté par Amiral22 à 08:45 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Du ski sous les nuages

Après une agréable matinée sous le soleil, on s'attendait à une agréable après midi de ski dans les mêmes conditions. C'était rêver tout haut. Les nuages sont arrivés par l'ouest, il s'est mis à faire nettement plus froid, et ça a tout de suite été moins agréable. Mais, progrmme oblige, tout le monde est monté à la station. Et ça a donné ça.

DSCF5001

DSCF5004

DSCF5005

DSCF5006

Manu, le directeur de l'ESF, a dû prendre un groupe pour remplacer Kevin.

DSCF5007

Car nous avions demandé à Kevin d'emmener notre petite Sarah, blessée à un poignet, en ski fauteuil. Et le ski fauteuil avec Kevin, ça déchire !

DSCF5008

DSCF5009

Il y en avait du monde sur la piste bleue du Clôt Chenu, même les groupes forts avaient renoncé à aller sur la Lauzière.

DSCF5011

DSCF5012

DSCF5013

DSCF5014

DSCF5015

DSCF5016

Et oui, même les bons ça se croûte.

DSCF5017

DSCF5018

DSCF5019

DSCF5020

DSCF5021

DSCF5022

DSCF5024

DSCF5027

DSCF5028

DSCF5029

DSCF5030

DSCF5031

DSCF5032

DSCF5033

DSCF5034

DSCF5035

DSCF5036

DSCF5037

DSCF5039

DSCF5040

DSCF5042

Les photos sont sinistres, désolé, en plus il commençait à faire froid.

Demain, journée complète de ski, on attaque à 9H00, et on remonte à 15H00. La météo prévoit de la neige, les vieux du coin aussi, ça promet. Alors vite au lit, etbonne nuit à tous.

Posté par Amiral22 à 00:14 - Commentaires [7] - Permalien [#]


27 janvier 2020

Des igloos avec très peu de neige

Il faisait beau ce matin au réveil, et ça valait mieux car nous devions de nouveau crapahuter dans la montagne à la recherche d'un coin suffisamment enneigé pour y construire des igloos. Par chance, nos guides avaient opté pour un terrain en dessous du centre où il y avait encore un peu de neige. Il en est bien tombé un peu hier, mais rien de bien conséquent, et comme il fait doux, elle a vite fondu. Du coup, pas de longue marche dans la montagne et c'est tant mieux, les enfants commencent à être fatigués.

DSCF5001

 Olivier explique ce qu'on va faire et à quoi servent les igloos.

DSCF5002

Le temps est clair sur le Champsaur et il fait assez doux.

DSCF5003

Chaque guide choisit un endroit propice, plat et enneigé.

DSCF5004

Celui de Françoise s'installera là.

DSCF5005

 Si le temps reste comme ça, la journée promet d'être belle.

DSCF5006

 Nous nous installons dans un endroit plat, face à la Petite Autane.

DSCF5007

 On commence par faire un tas de raquettes.

DSCF5008

 Le Champsaur et le Col Bayard, à droite.

DSCF5009

La grande Autane et l'Aiguille d'Orcières, nous étions juste en face samedi.

DSCF5010

On recouvre le tas de raquettes avec une bâche.

DSCF5011

Au dessus, le groupe de Prévert.

DSCF5012

Et il va en falloir de la neige pour recouvrir tout ça.

DSCF5013

Alors on s'y met.

DSCF5014

 Le Pic de Soleil Boeuf.

DSCF5015

Et ça use, la neige, il faut aller la chercher.

DSCF5016

 

Certains tassent, certains vont chercher de la neige fraîche, d'autres regardent...

DSCF5022

 

Comme ça n'avance pas, il faut trouver autre chose.

DSCF5018

 

On se croirait à la DDE... Trois qui bossent et les autres qui regardent.

DSCF5019

 

Dans le groupe de Françoise, ça avance plus vite.

DSCF5020

 

Alors on l'a fait à la chaîne.

DSCF5021

Et ça a beaucoup mieux fonctionné.

DSCF5022

DSCF5023

Notre igloo a commencé à ressembler à un igloo.

DSCF5024

Le groupe de Françoise commence à avoir un coup de mou.

DSCF5025

Normal, leur igloo commence à ressembler à quelque chose.

DSCF5026

Celui des Prévertiens commence à ressembler à un igloo.

DSCF5027

Alors on se démène.

DSCF5028

Et enfin, le nôtre est prêt, on peut enlever les raquettes et la bâche.

DSCF5029

Bon, ça n'a pas été simple d'enlever tout ce fatras de notre igloo, surtout que l'entrée n'est pas très large, mais heureusement, nous avons Manon, elle se glisse dans un trou de souris, et elle a pu sortir tout ce qui était insortable.

 

DSCF5030

Pendant ce temps, le ciel se couvre, il commence à faire plus froid.

DSCF5031

Mais on l'a terminé notre igloo, on n'a pas encore tiré au sort qui ira dormir dedans cette nuit, en tout cas, c'est pas moi, je rentre à peine dedans.

 

 

 

Posté par Amiral22 à 15:01 - Commentaires [6] - Permalien [#]

26 janvier 2020

Un dimanche matin en classe

Ce matin, c'était grasse mat. Bon, grasse mat en collectivité, ça a ses limites, il fallait avoir atteint le refectoire avant 9H30, et il fallait surtout que ceux qui étaient réveillés les premiers respectent le sommeil des autres. Et figurez-vous que ça a été le cas, et les derniers à descendre déjeuner sont arrivés à presque 10H00. Comme quoi il y a de la fatigue, le séjour est très intense.

Après tout ça, le plus simple était d'aller... en classe. Mais ce n'était plus la même maîtresse, et il n'y avait ni calcul, ni dictée, ni tableau de conjugaison.

DSCF5001

On joue à deux.

DSCF5002

On joue à trois.

DSCF5003

On dessine.

DSCF5004

On joue au morpion.

DSCF5005

C'est cool avec cette maîtresse là. On ne peut pas la garder ?

DSCF5006

Une classe tripot, c'est trop bien.

DSCF5007

Lui aussi il est cool comme maître, on devrait le garder aussi.

DSCF5008

Une classe comme on n'en voit jamais, une classe le dimanche quoi.

DSCF5009

Et ça triche...

D'autres ont préféré rester dans leur chambre au troisième étage. J'ai demandé qu'elles soient (à peu près) rangées pour la traditionnelle photo des chambres ce soir, mais ce sera la surprise, je ne suis pas allé vérifier.

Posté par Amiral22 à 12:05 - Commentaires [13] - Permalien [#]

Et pour fêter ça...

Il fallait bien une petite sauterie, du style karaoké, fureur, ou pire. C'était quand même samedi soir.

Eh bien disons que c'étatit pire...

DSCF5002

Chaque animateur chauffe son équipe.

DSCF5003

 

Oui Audrey, lâche toi, tout est permis ce soir.

DSCF5004

Clara comptera les points.

DSCF5005

DSCF5006

Des grands malades...

 

DSCF5009

Plein de grands malades.

DSCF5011

Et le pire était à venir.

DSCF5012

Le retour de Super Âne

DSCF5016

Apparemment, il y en a que ça met en joie.

DSCF5017

Ne me demandez pas les règles de cette pantalonnade, je n'ai pas tout compris. Mais une chose est certaine, vous ne savez pas à qui vous avez confié vos gosses !

Bonne nuit et bon week end à tous.

 

Posté par Amiral22 à 01:42 - Commentaires [7] - Permalien [#]

25 janvier 2020

Une rando (encore !!!) raquettes à Champoléon.

Ce matin, il n'y avait pas urgence. Des cars venaient nous chercher à 9H30 devant le centre pour nous emmener dans une autre vallée plus à l'est, près des sources du Drac, la vallée de Champoléon. Champoléon, c'est une vallée qui regroupe des hameaux vraiment perdus pour certains (et pour la plupart), qui se rattachent administrativement à une capitale : Les Borels. Les Borels, c'est 14 habitants... C'est là que nous allions, car c'est là que se situe la Maison du Berger, sorte de musée de la vie pastorale dans le Alpes du sud, et lieu incontournable. Venir dans le coin et ne pas le visiter serait une hérésie. Champoléon, c'est aussi le temple de la randonnée en raquettes, avec tout un circuit tracé, avec des petits parcours, mais aussi de grandes randos qui remontent la vallée jusqu'au pied du Sirac, là, on n'emmène pas les enfants car la vallée se referme et les risques d'avalanches sont nombreux. Certes on a vu comment utiliser un DVA mais ce n'est peut être pas indispensable de le tester...

DSCF5016

 

Le Drac, dans un vallée fermée, froide quand le soleil n'apparaît pas. C'était le cas ce matin, mais les températures restent douces.

DSCF5017

 

Tous les groupes s'équipent, il y aura 3 équipes.

DSCF5018

 

Le Pic de Parière, derrière, c'est une autre vallée, tout aussi inospitalière,le Valgaudemar, avec de somptueux sommets. 

 

DSCF5019

 

Bernard donne les dernières consignes avant le départ.

DSCF5020

 

Le groupe de Françoise est prêt à partir lui aussi.

DSCF5021

 

Et on est parti.

DSCF5022

 

Première pose pour apprendre à reconnaître les arbres.

DSCF5024

 

Ambiance grand froid, pourtant, il fait assez doux, mais il y a peu de lumière. 

DSCF5025

 

Nouvelle pause pour regarder les traces dans la neige et en déterminer les propriétaires, là du renard, du chien, du lièvre.

DSCF5026

DSCF5027 

Evidemment, il faut monter, sinon, ce ne serait pas drôle.

DSCF5028

DSCF5029

 

Là haut, la station d'Orcières-Merlette.

DSCF5030

Et on monte encore.

DSCF5031

Tout ça pour redescendre, je connais le truc, je suis resté en bas...

DSCF5032

Monter, descendre, quelle importance à l'heure de la dictée.

DSCF5033

DSCF5034

DSCF5035

DSCF5036

Ah,une pause.

DSCF5037

Pas de chance, il va falloir repartir, la visibilité est mauvaise.

DSCF5038

DSCF5039

Et nous voilà près d'un torrent.

DSCF5040

Observation de la faune à la jumelle.

DSCF5041

Il y a des chamois et des bouquetins là haut. Des crottes de mouches à la longue vue...

DSCF5042

Là haut, derrière le col de la Vénasque, il y a Chaillol.

DSCF5043

DSCF5044

Bon, c'est bien tout ça, mais une petite pause ne ferait pas de mal...

DSCF5045

 

On fait la queue pour voir les chamois.

DSCF5046

Enfin un peu de jeu dans une descente.

DSCF5047

Trop bien le jeu.

DSCF5048

Bon, midi sonne à l'église des Borels, il faudrait peut être songer à aller manger.

DSCF5049

En redescendant vers les Borels, la lumière réapparaît.

DSCF5050

C'est la fête, on réinvente la guerre des boutons.

DSCF5051

Petitit Gigus en a sa claque, il fait faim, on rentre.

DSCF5053

Et la lumière revient, pas pour longtemps, faut en profiter.

DSCF5054

Sur le devant d'une maison... C'est Champoléon.

DSCF5055

En attendant l'heure de la messe, on va peut être casser la croûte...

DSCF5056

La Maison du Berger.

DSCF5057

L'ancienne école, devenue salle d'accueil et bibliothèque, il nous est arrivé d'y manger, mais avec 14 habitants, il n'y a plus de classe. 

DSCF5059

Dommage, la cour était sympa.

DSCF5060

D'ailleurs on en profite.

DSCF5061

Pas envie d'aller avec les fous, on est bien sur notre mur.

DSCF5062

La bataille entre les Longevernes et les Velrans a repris.

DSCF5063

Délire artistique local, des brebis dans les alpages. C'est en 3D.

Et nous sommes rentrés, pour mieux rebondir.

Posté par Amiral22 à 23:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

La fin d'hier

Nous nous sommes couchés un peu plus tard que d'habitude hier soir après une journée très active. Rando le matin, et ce n'était pas de la promenade, puis ski l'après midi. Pour la veillée du soir, j'avais demandé à Paul Cayrasso, un vieux copain guide de montagne et conteur, d'animer la veillée. Evidemment, ça a fini plus tard que d'habitude. Quelques photos d'hier après midi, il n'y a pas grand chose.

DSCF5001

 

Le groupe de François, il n' y a que Lulu de notre école.

DSCF5002

 

La piste stade, la piste de compétition de Chaillol, vous noterez les énormes tas de neige de culture, on pourrait peut être se servir pour construire nos igloos lundi. Bon, OK, pas sûr que le directeur de la station apprécie, mais on peut peut être essayer.

DSCF5003

 

Le groupe de Nico, tout le monde descend la bleue du Clôt Chenu maintenant.

DSCF5004

DSCF5005

 

Oui Maïly, trop facile, regarde quand même devant toi, on ne sait jamais.

DSCF5006

 

 

DSCF5007

 

Nico n'est pas content, ils ne suivent pas sa trace. Il y en a de partout, il y en a même un dans le filet, par charité je ne l'ai pas photographié. De toute façon, vous ne l'auriez pas reconnu, ce n'est pas un Jauressique.

DSCF5008

 

 

DSCF5009

 

L'ordre est revenu, Nico pourra dormir sur ses deux oreilles ce soir.

DSCF5011

Après le goûter, on se retrouve dans la classe pour la rotation des douches, le courrier, le cahier de classe de neige.

DSCF5012

 

Et il y a de la grosse fatigue...

DSCF5013

 

Mais certains ont encore l'énergie de répondre à vos mails.

 

MDSCF5014

 

Soirée contes avec Paul, 106 enfants assis dans la grande salle.

DSCF5015

 

Paul, un personnage haut en couleur.

Bon, ça, c'était hier, la suite dans le message suivant.

 

Posté par Amiral22 à 22:11 - Commentaires [3] - Permalien [#]